Dimanche matin, le SRC Kawasaki en tête du Bol d’Or, et la Bolliger dans le top 5
World Endurance 2018-2019

Dimanche matin, le SRC Kawasaki en tête du Bol d’Or, et la Bolliger dans le top 5

Après plus de 20 heures de course, après l’abandon de l’équipe officielle BMW (ERC, numéro 6) puis celle du team Honda numéro 111 et , l’équipe officielle Kawasaki semble bien partie pour remporter la première épreuve du championnat 2018-2019. Les Suisses du team Bolliger oscillent entre la troisième et la cinquième place. Le team Moto Ain (Yamaha SST) pour lequel court le Suisse Mulhauser a dû abandonner. Et le team suisse Zuff Racing (SST) est dans le top 20.

Il ne reste plus que quelques heures jusqu’à la fin du Bol d’Or 2018, et la Kawasaki numéro 11 est en tête de cette première épreuve 2018-2019 du championnat mondial d’endurance. Son plus proche concurrent durant une bonne partie de la course, la Suzuki numéro 2 du SERT, a dû rester dans son box durant de nombreuses minutes et a rétrogradé en dehors du top 3. C’est une équipe privée, le Wepol (Yamaha numéro 13) qui occuppe pour l’instant la seconde place, devant le champion en titre numéro 1, la Honda du F.C.C TSR.

On note le quatrième rang de la plus importante équipe soutenue par Yamaha, le YART (numéro 7). On rappelle que le GMT 94 français, qui avait remporté le titre il y a deux saisons et était vice-champion la saison passée, ne court plus en endurance mondiale.

Plusieurs coups de théâtre ont modifié le classement de tête, dont la collision du pilote de l’équipe ERC officielle BMW avec une autre moto dans les premières heures de l’épreuve, qui a contraint la BMW à repartir du fond du classement après une longue réparation dans les stands. Elle a fini par abandonner.

Bolliger dans le top 5
La Kawasaki numéro 8 du Team (privé) Bolliger Switzerland, bien placée.

Le Team privé Bolliger Switzerland, sur la Kawasaki numéro 8, a commis jusqu’ici un sans faute. Partis 12ème, ils oscillent entre la cinquième et la troisième place, avec comme pilote le plus rapide le Vaudois Sébastien Suchet.

Bolliger dans le top 5
Le champion en titre, F.C.C TSR (Honda) est pour l’instant sur le podium.

Parmi les Suisses, on note malheureusement l’abandon assez tôt pour un problème de boîte de vitesses de la Yamaha du team Moto Ain (Superstock), pour lequel court le Suisse Robin Mulhauser.

Puis c’est la Honda officielle du team 11 Honda Endurance (EWC) qui a dû abandonner après la nuit.

Et le team suisse Zuff Racing, en Superstock, avec Adrien Pittet, Kevin Trüb et Sébastien Fraga, a bien progressé, de la 41ème place au top 15.

 

Photos: DR
Source fimewc.com, Bolliger, Suchet

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 51 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements