Entre la Kawasaki Z 125 et la Ninja 125, l’embarras du choix
Nouveautés 2019

Entre la Kawasaki Z 125 et la Ninja 125, l’embarras du choix

La marque japonaise veut compléter sa gamme par deux versions d’une moto adaptée aux débutants. Mais avec le style hérité des grandes naked et sportives d’Akashi.

Entre la Kawasaki Z 125 et la Ninja 125, deux nouveaux modèles annoncés pour 2019, les clients potentiels auront l’embarras du choix pour apprendre la moto.

Ces deux nouveautés complèteront à la fois la gamme naked, baignée dans l’esthétique dite « Sugomi », et la lignée des sportives de la maison japonaise. Au plus haut niveau, on a les Z 900 et Z 1000 chez les naked. Et pour les sportives, ce sont les différentes variantes de la Ninja ZX-10R. Puis on descend à quelque 600 cm3, puis à 400 cm3… et on se retrouve avec les deux nouvelles 125 cm3.

Kawasaki Z 125 et la Ninja 125
La petite Z vue de profil.

On sait déjà que ces nouvelles machines ont droit à un moteur monocylindre refroidi par liquide. C’est le même sur la Z et sur la Ninja. Il développe 15 chevaux en pointe, soit la limite légale pour le permis de conduire de catégorie A1. Et il le fait à 10000 tr/min. Le couple maximal, lui, est annoncé à 11,7 Nm à 7700 tr/min. De quoi atteindre 110 km/h sur l’autoroute.

Kawasaki Z 125 et la Ninja 125
Le tableau de bord de la Z 125.
Kawasaki Z 125 et la Ninja 125
Et voici la petite Ninja. Toute en finesse.

Il y a aussi un cadre tubulaire en treillis d’acier. Selon les mêmes techniques que celles qui ont été développées pour réaliser le cadre de la surpuissante Ninja H2 à moteur suralimenté. Plus un seul disque de frein de type « marguerite » à l’avant (diamètre 263 mm, 193 mm à l’arrière), et des jantes avec des bâtons tout fins. Et une fourche télescopique classique, avec des tubes de 37 mm de diamètre, non réglable.

Kawasaki Z 125 et la Ninja 125
Ergonomie Supersport mais pas extrême sur la Ninja 125.

On a aussi les dimensions, presque identiques, avec un empattement court: 1330 mm. Des pneus de 100/80-17 et 130/70-17, une longueur de 1935 mm. Leur réservoir contient 11 litres d’essence. Mais la largeur et la hauteur diffèrent. Tout comme les hauteurs de selle. Avec curieusement 815 mm pour la Z et 785 pour la petite Ninja! La Ninja 125 pèse 148 kilos à sec, et c’est 146 pour la Z 125.

Kawasaki Z 125 et la Ninja 125
Notez le petit crochet, pour arrimer un sandow.

Les tableaux de bord sont digitaux. Et les deux motos sont équipées d’un ABS.

Il est encore trop tôt pour savoir quand ces deux petites japonaises débarqueront en Suisse, et à quel prix.

Photos: DR
Source comm. Kawasaki

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 47 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises, mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *