Les motos anciennes ont envahi Corcelles-le-Jorat (VD)
course de côte oldtimer

Les motos anciennes ont envahi Corcelles-le-Jorat (VD)

Le village vaudois résonne tout le week-end au son nostalgique des deux et quatre temps d’avant 1985. Chapeau au Team Girard et à son équipe de passionnés pour l’organisation de cette 21e édition haute en couleur.

Vingt et une éditions! Beau score pour cette course motocycliste régionale, la montée rétro de Corcelles-le-Jorat. Le temps d’un week-end, les motos anciennes ont envahi Corcelles, en effet, une fois de plus. Pierre-Alain Murisier, le président du Team Girard (qui organise l’événement), a le sourire malgré son bras droit en écharpe et sa clavicule gauche cassée à la suite d’une récente chute à moto. Ce week-end, le président devait faire des « montées » mais il est présent pour veiller au bon déroulement de l’épreuve. « Mais tout roule », nous dit-il.

Sa manifestation est une course dite de régularité. A savoir: les concurrents montent deux fois dimanche après-midi. La première montée est chronométrée bien sûr et, pour déterminer les classements, la deuxième montée doit être chronométrée au plus près du temps de la première manche.

Au-delà de ce règlement, il fait bon se déplacer dans le Jorat afin d’admirer et d’écouter motos et side-cars répartis en trois catégories, avec de merveilleux engins qui vous en mettront plein les yeux. N’hésitez pas à rendre une petite visite aux 130 coureurs inscrits. Quelques « noms » de la moto seront présents ou au départ. Parmi eux, on citera Roland Freymond et Alain Michel.

Il y aura aussi de quoi se restaurer et de la meilleure des façon. On a testé!

Que de belles mécaniques

motos anciennes ont envahi Corcelles

motos anciennes ont envahi Corcelles

motos anciennes ont envahi Corcelles

motos anciennes ont envahi Corcelles

motos anciennes ont envahi Corcelles

motos anciennes ont envahi Corcelles

motos anciennes ont envahi Corcelles

 

Photos: actumoto.ch

Auteur

Claude Bovey

Claude Bovey

Claude, comme son coéquipier, vit avec la passion du 2 roues qui lui hérisse toujours les poils, en toutes circonstances. Il est père de trois enfants et de quatre petits enfants… Et l'un d'entre eux s’appelle… Valentino! Allez savoir pourquoi?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements