Ducati s’offre un doublé en Italie avec Lorenzo en héros
MotoGP Mugello

Ducati s’offre un doublé en Italie avec Lorenzo en héros

Jorge Lorenzo s’est adjugé sa toute première victoire en rouge, juste devant son coéquipier Andrea Dovizioso, sur les terres de Ducati. Thomas Lüthi est tombé, tout comme Marc Marquez qui a tenté un rattrapage « à la Marquez », sans y arriver cette fois-ci.

1 an, 6 mois et 21 jours: c’est le temps qui se sera écoulé entre la dernière victoire de Jorge Lorenzo (Ducati Team) sous l’ère Yamaha à Valence et celle de ce dimanche avec Ducati. Qualifié en première ligne, le Majorquin se sera à vrai dire montré impérial durant ce Grand Prix Oakley d’Italie. À l’extinction des feux, ce dernier signait en effet le holeshot devant Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) pour s’emparer de la tête, dont il ne sera plus jamais délogé.

Derrière, la course fut en revanche plus animée… Arrivé au deuxième virage Marc Márquez (Repsol Honda Team) allait d’abord au contact avec Danilo Petrucci (Alma Pramac Racing) : un incident qui allait surtout faire perdre du terrain à l’Italien, puisque Marc Márquez s’installait quant à lui, dans la roue de Valentino Rossi.

Le Champion du Monde finissait par passer le poleman, quand soudain catastrophe : au cinquième tour, le représentant du team Repsol Honda laissait échapper sa RC213V dans la courbe 10.

Valentino Rossi récupérait alors la deuxième place devant ses compatriotes Andrea Iannone (Team Suzuki Ecstar) et Andrea Dovizioso (Ducati Team). Le vainqueur de l’édition 2017 était en effet parvenu à effectuer la jonction sur le groupe, ramenant avec lui Álex Rins (Team Suzuki Ecstar) et Danilo Petrucci.

Sans tarder, Andrea Dovizioso se défaisait de ses adversaires pour prendre le large, assurant ainsi le doublé à Ducati. Pour la troisième marche du podium, rien n’était en revanche joué : Valentino Rossi se fit passer par Andrea Iannone, puis réplica… Mais c’était sans compter sur une petite erreur à hauteur de Bucine. Danilo Petrucci et Andrea Iannone en profitaient aussitôt. Valentino Rossi se voyait quant à lui repoussé au cinquième rang.

À six boucles de la fin, le nonuple Champion du Monde réagissait toutefois, en remontant en troisième position. La hiérarchie allait ensuite se figer…

Jorge Lorenzo triomphait ainsi avec une avance de 6,3 secondes sur son coéquipier Andrea Dovizioso ; tandis que Valentino Rossi complétait le podium. Andrea Iannone parvenait à résister in-extremis à Álex Rins pour le gain de la quatrième place. Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol), revenu sur la fin, terminait de son côté sixième juste devant Danilo Petrucci (Alma Pramac Racing). Maverick Viñales (Movistar Yamaha MotoGP), Álvaro Bautista (Ángel Nieto Team Moto3) et Johann Zarco (Monster Yamaha Tech3) complétaient le Top 10 au terme d’une course assez discrète.

Marc Márquez (Repsol Honda Team) finissait aux portes des points, devant le Belge Xavier Siméon (Reale Avintia Racing).

Au Championnat, Marc Márquez dispose désormais de 23 points d’avance sur Valentino Rossi, 28 sur Maverick Viñales et 29 sur Andrea Dovizioso.

Photos: motogp.com
Source: motogp.com

Auteur

Claude Bovey

Claude Bovey

Claude, comme son coéquipier, vit avec la passion du 2 roues qui lui hérisse toujours les poils, en toutes circonstances. Il est père de trois enfants et de quatre petits enfants… Et l'un d'entre eux s’appelle… Valentino! Allez savoir pourquoi?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements