Le Honda Forza 300 devient plus sportif et en même temps plus sophistiqué
Nouveauté 2018

Le Honda Forza 300 devient plus sportif et en même temps plus sophistiqué

Dévoilé à l’expo moto de Rome, en Italie, la nouvelle version de ce scooter de gamme moyenne révèle un design proche du petit frère, le Forza 125. Le 300 nouveau perd du poids et devient plus maniable par rapport à la version précédente, et c’est aussi le premier scooter Honda à être équipé d’un antipatinage.

Il s’appelle toujours Honda Forza 300. Comme le scooter présenté il y a de cela quatre ans par le constructeur japonais. Mais esthétiquement, les deux machines sont très différentes. La nouvelle version qui vient d’être dévoilée par Honda Italie sur sont stand des Motodays, à Rome, est un clone du petit frère GT, le Forza 125 (lire notre test).

Mais sous cette robe très similaire se cache en fait un moteur bien plus copieux, de 279 centimètres cubes, et est emprunté au Honda SH 300i, avec quelques améliorations de détail. Il délivre 25,2 CV à 7000 tr/min, et un couple maximal de 27,2 Nm à 5750 tr/min.

C’est la même cylindrée que le précédent Forza 300. Mais dans une partie-cycle bien plus légère (moins 12 kilos, pour atteindre 182 kilos avec les pleins). Et aussi plus compacte tant en longueur qu’en largeur ou en valeur d’empattement.

Honda Forza 300
On y met toujours deux casques.

Les pneumatiques, eux, gagnent en taille, devenant de 15 pouces à l’avant et 14 à l’arrière. De quoi assurer une meilleure stabilité. Tous ces petits points contribuent à faire du nouveau Forza un engin plus sportif que son prédécesseur, nous dit Honda. Jusqu’à l’angle de chasse, de 26,5 degrés, plutôt fermé pour un scooter. On note que la selle prend de l’altitude (780 mm), ce qui ne plaira pas à tout le monde.

Le point fort, la capacité de chargement, demeure. On met apparemment toujours deux casques sous la selle. Le coffre est à présent fractionnable en deux parties grâce à une séparation mobile. Exactement comme sur le Forza 125. Il y a un vide-poche à l’avant du scooter, qui est équipé d’une prise 12 V et peut emporter une petite bouteille d’eau.

Honda Forza 300.
Le nouveau tableau de bord, avec une fenêtre digitale au milieu.

L’engin reçoit aussi un pare-brise digne de ce nom, qui plus est réglable en hauteur par un mécanisme électrique.

Les suspensions et les freins n’ont rien de particulier à première vue, avec un seul disque antérieur et une fourche télescopique classique, plus deux amortisseurs réglables en précharge.

Honda Forza 300
Avec le top-case optionnel.

Mais surtout, c’est le premier scooter Honda doté d’un antipatinage. En langage Honda, du HSTC, ou limiteur de couple. Qui réduit la sauce quand il détecte une différence de vitesse de rotation notoire entre les deux roues. On signale au passage que son concurrent direct, le Yamaha XMAX 300, en est aussi équipé…

Pour l’heure, on ne sait pas encore quand ce modèle sera proposé en Suisse, ni à quel prix.

 

Photos: Honda
Source comm. Honda

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 47 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises, mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *