Un grand méchant frère chez Harley-Davidson pour l’Iron 883, l’Iron 1200
Nouveauté 2018

Un grand méchant frère chez Harley-Davidson pour l’Iron 883, l’Iron 1200

La Motor Company ajoute un modèle de Sportster dans sa gamme 2018. L’Iron 1200 est tout aussi urbaine que son petit frère, avec un moteur plus punchy, un réservoir plus grand et un guidon spécial.

Elle s’appelle l’Iron 1200. Et elle était fort attendue par les journalistes venus à la journée presse du salon de la moto Swiss-Moto à Zürich, en ce mercredi 21 février 2018. Harley-Davidson Suisse avait en effet promis qu’il y aurait deux nouveautés dévoilées ce soir-là, mieux, des premières mondiales, offertes en pâture aux reporters suisses exactement au même moment que la maison mère publiait la nouvelle sur son site depuis Milwaukee, aux Etats-Unis.

L’Iron 1200 reprend bien sûr le concept de l’Iron 883, le célèbre Sportster d’entrée de gamme, dans sa version bad boy, ou plus précisément Dark Custom. Ce qui signifie une moto réduite à l’essentiel et prête à être customisée. Le moteur de la 12o0 est l’Evolution refroidi par air de Harley-Davidson, qui équipe la gamme des grands Sportsters. Cela nous donne 36% de couple supplémentaire (chez Harley, on n’aime pas trop parler de puissance), la valeur maximale passant de 72 Nm à 96 Nm. On rappelle que le couple, en gros est la force mesurant la capacité d’une moto à accélérer. Ce qui fait sens sur ce genre de bécane, pas taillé pour aller titiller la zone limite du compte-tours (digital).

l'Iron 1200
L’Iron 1200 version Twisted Cherry, dévoilée à Swiss-Moto.

Comme dans certaines personnalisations de la 883, la 1200 est dotée d’un petit tour de phare dans le style Café Racer. Enfin, plutôt Café Custom ou même Café Chopper. Parce qu’en sus on a un guidon aux poignées légèrement surélevées. Pas un vrai Ape Hanger (singe pendu en traduction française personnelle), mais quelque chose de moins extrême. Un Mini Ape Hanger, tout simplement, de couleur noire satinée. Ses cotes sont: 22 centimètres de haut, 81 centimètres d’écart (la largeur) et 16,5 de « recul ». Ce qui donne une posture « poings dans le vent ». Probablement pas à prolonger plus de 200 km. On apprend aussi incidemment que le réservoir d’essence contient 12,5 litres. La même chose que pour l’Iron 883, en conservant le fameux réservoir dit « Peanut », en forme de cacaouhète ou de goutte d’eau.

l'Iron 1200
Jonction selle-réservoir fine et guidon Mini Ape.

Ce réservoir est enveloppé de bandes multicolores, sorte de clin d’oeil aux Seventies, probablement. Sinon, du côté du moteur, il y a beaucoup de noir.

l'Iron 1200
En version Vivid Black, avec des lignes bleurs qui ressortent. On peut aussi avoir la couleur de fond du réservoir en blanc.

Les roues sont noires elles aussi, avec l’avant à 19 pouces et l’arrière à 16 pouces. Et la selle solo est basse, très basse, déplacée vers le garde-boue arrière. L’ABS est bien évidemment de série, tout comme l’anti-vol, le démarrage sans contact, le rappel automatique des clignoteurs… en Suisse à partir de 11900 francs. Ca reste abordable.

Photos: H-D, Jérôme Ducret
Source comm. Harley-Davidson Suisse

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 51 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements