Pedrosa en tête de la 1re journée. Lüthi en retrait!
MootoGP Sepang tests

Pedrosa en tête de la 1re journée. Lüthi en retrait!

Dani Pedrosa s’est montré le plus rapide à l’issue de cette première journée de Test à Sepang.

Les Tests de pré-saison ont officiellement repris ce dimanche à Sepang et Dani Pedrosa (Repsol Honda Team) aura réalisé une parfaite entrée en matière. L’Espagnol, qui avait signé la pole position sur ce même circuit en 2017, s’est en effet adjugé le meilleur temps, en allant chercher un tour en 1’59.427 à tout juste juste un quart d’heure de la fin.

Le pilote du team Repsol Honda détrônait alors Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) de la première place. Et l’Italien, qui fêtera bientôt ses 39 ans, se retrouvait finalement relégué en sixième position, puisque quatre représentants Ducati parvenaient à le devancer sur le fil : Andrea Dovizioso (Ducati Team) et Jorge Lorenzo (Ducati), qui terminaient à trois dixièmes du leader, mais aussi Danilo Petrucci (Alma Pramac Racing) et son nouveau coéquipier Jack Miller (Alma Pramac Racing), classés quant à eux à sept dixièmes.

Le Français Johann Zarco (Monster Yamaha Tech3) se voyait crédité du huitième rang, à un peu moins de huit dixièmes, juste derrière le Champion du Monde Marc Márquez (Repsol Honda Team).

Mais au-delà des chronos, il s’agissait surtout pour les équipes de poursuivre les préparations en vue du Qatar et les choses avaient quelque peu mal débuté pour ces dernières, puisqu’une piste mouillée les attendait au moment d’entrer en piste. Mais après trois heures, une trajectoire sèche allait progressivement se dessiner. Dès lors le travail commençait véritablement… et le meilleur tour établi par Johann Zarco se voyait au passage pulvérisé.

Dans le box Repsol Honda, les pilotes avaient à disposition des modèles 2017 et 2018. Objectif : continuer les comparaisons, en accordant une importance toute particulière au nouveau moteur, au-delà des quelques évolutions aérodynamiques. Chez LCR Honda, Cal Crutchlow possédait également le tout dernier prototype pour soutenir le travail des pilotes officiels au niveau du châssis et de l’électronique ; tandis que Takaaki Nakagami découvrait un peu plus la catégorie MotoGP™ au guidon de la version 2017. 12e, le Japonais faisait d’ailleurs figure de meilleur rookie.

Du côté de Ducati, les pilotes avaient encore de petites nouveautés à tester pour déterminer le modèle final qui fera son arrivée au Qatar, alors que chez Alma Pramac Racing, l’accent avait été mis sur l’aérodynamisme.

Chez EG 0,0 Marc VDS, Franco Morbidelli (EG 0,0 Marc VDS) et Tom Lüthi (EG 0,0 Marc VDS) poursuivaient leur apprentissage de la catégorie, tout comme Xavier Siméon (Reale Avintia Racing). Tito Rabat (Reale Avintia Racing), qui compte déjà deux années d’expérience en MotoGP™, découvrait quant à lui la GP17.

Tous seront de retour en piste dès demain 3h (heure suisse) pour une deuxième journée de Test.

Photos: motogp.com
source: comm. motogp.com

Auteur

Claude Bovey

Claude Bovey

Claude, comme son coéquipier, vit avec la passion du 2 roues qui lui hérisse toujours les poils, en toutes circonstances. Il est père de trois enfants et de quatre petits enfants… Et l'un d'entre eux s’appelle… Valentino! Allez savoir pourquoi?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *