Le TL, un maxi-scooter avec un nouveau moteur bicylindre chez Sym
Concept - nouveauté 2019

Le TL, un maxi-scooter avec un nouveau moteur bicylindre chez Sym

Le constructeur taïwanais a montré au salon de Milan un concept de nouveau Maxsym éminemment sportif qui pourrait devenir un nouveau modèle pour 2019. Le moteur, le premier bicylindre Sym, est censé offrir d’excellentes performances pour la catégorie, et les suspensions comme les freins sont au top.

Un bicylindre chez Sym! Le constructeur taïwanais a exposé au salon EICMA 2017 à Milan un concept de maxi-scooter qui rompt avec la tradition interne, le TL. Jusqu’ici, tous les scooters de la marque, y compris le somptueux Maxsym 600, sont mûs par des moteurs monocylindre refroidis par liquide.

Il faut dire que la concurrence est passée par là, notamment le frère ennemi Kymco, avec son XCiting 400 qui arbore un style résolument sportif. Et dont le moteur est… un monocylindre. Ou le Yamaha XMAX 400 (pas distribué en Suisse, voir notre test du XMAX 300). Et dans la gamme Sym, il existait le Maxsym 400, mais il a disparu de la gamme, ne laissant plus que le 600. Ou le GTS 300 – alternativement le Cruisym 300 pour ceux et celles qui ont envie d’un design plus sportif et moins rond.

bicylindre chez Sym

Avec ce nouveau concept TL, Sym se positionne donc dans la case manquante. Selon la fiche technique, le bicylindre en question, refroidi par liquide et quadrisoupape, mesure 465 centimètres cubes. Il a un double arbre à cames en tête, et un arbre d’équilibrage inversé. L’embrayage est en bain d’huile, avec une variateur automatique, et la transmission secondaire s’effectue par une chaîne. De quoi en théorie assurer un fonctionnement pauvre en vibrations et en bruits mécaniques intempestifs. Le moteur délivre un peu plus de 39 chevaux à un régime qui se situe entre 6500 et 7500 tr/min. Ce qui est effectivement un sommet pour la cylindrée.

L’aspect visuel, nous dit Sym, a été conçu en collaboration avec Sym Europe. Ce qui veut dire qu’on s’adapte aux dernières tendances sur le marché européen, et qu’on se rapproche par conséquent du design d’un Yamaha TMAX ou XMAX, les leaders du marché sur ce segment. La sportivité est de ce fait assumée dans les lignes de ce design, en faisant fi des rondeurs des modèles Maxsym.

bicylindre chez Sym
La signature lumineuse du nouveau Sym TL.

Sym ne se contente pas de présenter un concept avec un look sportif, mais annonce aussi un équipement de premier ordre pour les suspensions et les freins. C’est double disque à l’avant, et étriers (4 pistons) à fixation radiale. Et une fourche télescopique inversée – dont on ne sait pas si elle est réglable, mais probablement pas – complète le tableau.

bicylindre chez Sym
Et voici l’arrière.

A l’arrière, le dossier de presse de ce concept TL montre un curieux mono-amortisseur presque horizontal, sur le côté gauche, qui va de pair avec un système de « liaisons » multiples, dont une biellette placée sur le côté gauche. Selon Sym, cela garantit un excellent confort sans pour autant compromettre la tenue de route. C’est assez proche dans la philosophie du système de renvois qui équipe le Suzuki Burgman 400. On note aussi que la chaîne de transmission est couplée à un bras oscillant qui ne déparerait pas sur une moto. L’empattement, qualifié de « court », est tout de même de 1550 mm. Mais, selon Sym toujours, c’est le plus petit parmi les scooters proposés sur le marché dans ce segment.

bicylindre chez Sym
Un petit air de TMAX? Oui, mais à la sauce Sym.

Et cet ensemble de caractéristiques amène à une répartition des masses idéale: 50% sur l’avant, 50% sur l’arrière. Cela devrait en théorie assurer maniabilité, neutralité et précision dans la conduite.

On nous dit encore que le coffre de selle peut accueillir un grand casque intégral.

Mais le plus intéressant est peut-être que la fiche de présentation de ce concept TL, le maxi-scooter qui amène un bicylindre chez Sym, est aussi décrit comme étant celle d’un modèle 2019! L’importateur suisse de la marque assure n’avoir eu aucune information à ce sujet jusqu’ici. Wait and see, donc.

Photos: DR
Source comm. Sym

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 51 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Commentaires2 commentaires

2 commentaires

  • Sami

    Je suis intéressé par le scooter

    • Jérôme Ducret

      Bonjour,

      Nous programmerons un essai de ce nouveau scooter dès que possible!

      Bonne journée

      Jérôme Ducret, rédacteur responsable

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements