Une belle brochette de pilotes et une double piste les 1 et 2 décembre à Genève
Supercross international 2017

Une belle brochette de pilotes et une double piste les 1 et 2 décembre à Genève

Les organisateurs de l’édition 2017 promettent la venue d’Américains de haut niveau – dont l’étoile montante US Jason Anderson, dont aussi la légende vivante Ricky Carmichael. Le pilote MXGP suisse Arnaud Tonus sera de la partie. Et les créateurs de la piste, la plus longue en indoor de toute l’Europe, aura un tracé spécial pour cette 32ème édition.

Cette année (2017), le Supercross international de Genève innovera avec une double piste. Et il sera fidèle à sa tradition avec une belle brochette de pilotes suisses, français, américains (et d’autres parties du globe) pour séduire le public à Palexpo, les 1 et 2 décembre prochains. La manifestation organisée par Palexpo a dévoilé son programme lors de l’habituelle conférence de presse, dans un lieu nouveau: le musée Bezon, qui abrite à Vernier (GE) l’une des plus belles collections de motos de feu la marque genevoise Motosacoche.

Stéphanie Almazan-Bezon, cheville ouvrière de la manifestation, a présenté le nouvel ambassadeur du Geneva Supercross. Sa majesté Ricky Carmichael! Autrement dit, l’un des pilotes les plus titrés au monde dans l’histoire du motocross. Au bas mots, 15 titres américains, 5 en Supercross, 10 en Motocross. Et aussi 148 victoire (100 en MX, 48 en SX). ET encore: deux saisons entières sans défaite, et 3 victoires au Motocross des Nations.

Ricky, surnommé affectueusement « La chèvre » par ses coreligionnaires, était présent au musée Bezon. C’est la toute première fois qu’il vient à Genève, et il devrait assurer une partie du show les 1 et 2 décembre prochains sur la nouvelle piste de Palexpo. « Il y aura deux ou trois choses spéciales », promet-il, avec un petit sourire. On murmure notamment que la légende qu’est Ricky animera des tours de piste avec des enfants et ados sélectionnés par les différents clubs de motocross de Suisse. C’est à voir.

double piste
De g. à dr.: Eric Peronnard, responsable du plateau de pilotes américains, Stéphanie Alamazan-Bezon, responsable opérationnelle du Supercross, et Mat Rebeaud, responsable du show FMX.

Eric Peronnard, lui, a levé le voile sur les pilotes américains et internationaux qui se jetteront dans la bataille 2017 pour tenter de décrocher le titre de King (roi) of Geneva. Il y aura l’inévitable et talentueux Français évoluant avec succès aux USA, Marvin Musquin. Trois fois Roi, tout de même. Et son fidèle adversaire Justin Brayton, qui a été couronné quant à lui quatre fois.

Mais la nouveauté s’appelle Jason Anderson. « Une des stars montantes du circuit US, affirme Eric Peronnard. Quatrième du championnat, il a gagné plusieurs courses, et a déjà remporté le championnat américain de la Côte Ouest. » Sa présence à Palexpo sera une exclusivité européenne. « Nous attendons aussi Daryn Durham, qui devrait piloter une ALTA, une moto électrique américaine, continue Eric Peronnard. J’utilise le conditionnel. C’est signé avec lui, mais il a fait une petite chute hier et on ne sait pas encore à 100% s’il pourra venir. »

double piste
De g. à dr.: Ricky Carmichael, Arnaud Tonus et Mat Rebeaud.

Parmi les Suisses, Arnaud Tonus, qui s’est fait remarquer cette année en MXGP, sera de la partie. « Nous avons contacté les deux autres pilotes présents en mondial, précise Stéphanie Alamazan-Bezon. Mais pour être tout à fait transparent, le Supercross, ce n’est pas la discipline favorite de Jeremy Seewer. Quant à Valentin Guillod, rien n’est fait. La porte reste ouverte. » « Il faut savoir que l’intersaison est souvent un moment délicat pour les pilotes de motocross, commente Eric Peronnard. Certains ne sont pas assurés d’avoir un guidon pour l’année suivante. Et la décision de venir au Supercross, en décembre, n’est pas une décision facile à prendre. »

Ce qui est sûr, c’est que la relève helvétique se voit donner chaque année une chance de mieux se faire connaître dans le cadre du Supercross de Genève. Cette année, le tout récent champion suisse MX2 Killian Auberson est invité, tout comme Johan Cortijo et Timothée Jaunin.

double piste
DE g. à dr.: Timothée Jaunin, Johan Cortijo, Ricky Carmichael, Killian Auberson, Arnaud Tonus et Mat Rebeaud.

Enfin comme d’habitude, les pilotes du SX Tour français viendront se mesurer à Genève, qui est l’une des étapes du championnat hexagonal.

Levi Sherwood en exclu européenne pour le Freestyle

Un Supercross ne serait pas un Supercross à Genève sans la partie Freestyle, confiée depuis des années au pionnier suisse de la discipline, le Vaudois Mat Rebeaud. « Nous aurons nous aussi un beau plateau, commente ce dernier. Il y aura bien sûr Edgar Torronteras, qui est un fidèle de Genève. Et le Japonais Taka Higashino, qui habite en Californie. Plus encore le Français Brice Izzo. Et une exclu en la personne du Néo-zélandais Levi Sherwood. Il est au sommet de son art et il a gagné de nombreuses compétitions cette année. Il nous a promis un double backflip, mais il va innover en ajoutant des figures à l’intérieur de son double backflip. »

double piste
La nouvelle configuration de la piste de Palexpo.

La nouvelle configuration de la piste de Palexpo – toujours la plus longue indoor d’Europe – élimine la chicane après le départ, caractéristique de 2016. A la place, il y aura un grand virage à gauche. Et surtout, un côté de la piste sera réservé à un double parcours en miroir. Les pilotes auront le choix entre le parcours de droite, avec un virage-boucle droite-gauche, et celui de gauche, qui est configuré à l’inverse. « C’est toujours mieux d’offrir des options aux pilotes, commente Ricky Carmichael. Et cela ajoute aussi quelque chose pour le public. »

Le show et les courses seront diffusés comme l’an passé sur la Télévision suisse et sur Eurosport. Mais l’organisation du Supercross de Genève tente cette année d’aggrandir l’audience et a déjà pris des contacts avec des chaînes américaines et asiatiques. De plus, le club motocross genevois des Meyrinos devrait proposer des images sur son site web.

double piste
Pas de Supercross sans les Monster Girls. Merci Mesdames.

Enfin le Motors Festival se tiendra comme l’an passé dans l’enceinte de Palexpo durant le Supercross, avec de nombreux exposants. Et les t-shirts et casquettes de la manifestation ont été relookés par la société RForce8 du Suisse Marc Ristori, bien connu dans le monde du motocross – il était notamment le coach de l’équipe de Suisse au dernier Motocross des Nations (lire notre compte-rendu).

Les billets sont d’ores et déjà en vente via les partenaires FNAC et TicketCorner, ou par le biais du site web du Supercross, site sur lequel on trouve aussi toutes sortes d’infos pratiques.

 

Photos: André Toscan/Roger Lohrer

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 51 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Commentaires1 commentaires

1 commentaires

  • Jonn#814

    Surnom de CARMICHAEL « THE G.O.A.T » oui mais pas par rapport aux chèvres mais plutôt « The Greatest Of All Time ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements