Grosse volée d’amendes pour les motos et les scooters à Genève
Circulation

Grosse volée d’amendes pour les motos et les scooters à Genève

Les forces de l’ordre ayant procédé à des contrôles ciblés, on constate que l’infraction la plus fréquente consiste à rouler sur une voie réservée aux bus et à contourner un véhicule par la droite pour le dépasser.

Pas moins de 151 amendes d’ordre et 33 contraventions en seulement deux jours. C’est ce qu’a « rapporté » à Genève la campagne de sécurité routière qui a visé les deux-roues motorisés, mardi et jeudi dernier. Au total, selon les chiffres fournis par la police, 184 infractions ont été relevées sur les quatre sites où s’effectuaient des contrôles.

Les cinq infractions les plus souvent relevées sont, d’ans l’ordre coissant:

Circuler sur piste cyclable, avec 26 amendes d’ordre, en numéro cinq. Puis, en quatre, l’utilisation d’une bande cyclable (ligne jaune continue): 28 amendes. Sur la troisième marche du podium, on trouve le franchissement et la circulation à gauche d’une ligne de sécurité: 30 contraventions. Le numéro deux est le fait de ne pas rester à sa place dans la file de véhicules: 33 amendes. Quant à l’infraction gagnante, il s’agit de celle qui consiste à circuler sur une voie réservée aux bus et à contourner des véhicules par la droite pour les dépasser. Elle totalise 54 amendes!

La police genevoise annonce d’autres contrôles routiers de ce type pour bientôt, sans bien sûr donner de date ni de lieu. Il est vrai que la circulation des deux-roues à Genève a un petit côté parisien ou romain. Et que le remontage des files y est un peu plus pratiqué qu’ailleurs en Suisse. La faute aussi à l’engorgement très régulier des artères routières de la ville du bout du lac. Avant de pouvoir affirmer quoi que ce soit sur le caractère rebelle des genevois et Genevoises, il faudrait bien sûr se livrer au même exercice à Lausanne, à Zürich ou à Berne.

Enfin on signale parmi les autres infractions relevées la semaine passée: trois franchissements d’une double ligne de sécurité, trois feux de signalisation grillés, deux présélections non respectées et deux ports de casque non homologué. Il n’y a eu au final que trois amendes distribuées pour non présentation du permis de conduire (2 cas) et du permis de circulation (1 cas).

Photos: DR/L. Guiraud
Comm. police genevoise et article paru dans la Tribune de Genève

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 52 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes, et s'est découvert récemment une passion pour l'Aventouring en tout-terrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements