Marquez se plante et Crutchlow remporte Phillip Island
MotoGP

Marquez se plante et Crutchlow remporte Phillip Island

Le champion espagnol est tombé alors qu’il menait la course. Le Britannique a saisi sa chance des deux mains. Belle remontée de Rossi et Vinales, deuxième et troiisième.

Cal Crutchlow (LCR Honda) avait remporté sa première victoire en MotoGP™ sous la pluie à Brno à la fin du mois d’août. Il vient d’ajouter un nouveau succès à sa son palmarès à Phillip Island. Il a profité de la chute et de l’abandon de Marc Márquez (Repsol Honda Team) au Grand Prix Michelin® d’Australie.

Intouchable en qualifications, l’Espagnol, couronné Champion du Monde MotoGP™ 2016 au Japon sept jours plus tôt, s’est de nouveau montré bien plus rapide que ses concurrents en début de course. ll n’a pas eu de mal à creuser l’écart mais a fini par chuter dans le virage n°4, dans le neuvième tour.

Il a alors dû abandonner, sa machine détruite, pour la première fois de la saison. Mais le pilote va bien. Il s’est excusé auprès de son team et a reconnu avoir commis une erreur.

Phillip Island
Marquez a déclaré être seul responsable de sa chute.

Marquez a déclaré être seul responsable de sa chute.

Installé en seconde position, à deux secondes et demie de Márquez, Crutchlow s’est alors retrouvé en tête de la course. Il n’a pas commis l’irréparable à Philip Island, contrairement à l’an passé où il avait chuté alors qu’il était deuxième sur sa Ducati officielle.

Phillip Island
Le départ vu des troisième et quatrième lignes. Avec le Doctor au fond et Vinales devant, qui finiront sur le podium.

Et il a continué à imprimer un rythme rapide pour défendre une confortable avance sur Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP). Ce dernier était remonté depuis la quinzième position sur la grille et n’avait finalement pas les ressources pour rattraper le Britannique.

Chute d’Aleix Espargaro qui s’est bien battu

Maverick Viñales (Team Suzuki Ecstar) a quant à lui remporté la bataille pour la troisième place face à Andrea Dovizioso (Ducati Team). Son coéquipier Aleix Espargaró (Team Suzuki Ecstar) a lui aussi participé à cette bataille, jusqu’à sa chute à cinq tours de l’arrivée. Il se trouvait alors devant ses deux adversaires, mais a perdu l’avant.

Lorenzo, parti douzième, finit septième

En première ligne sur la grille, Pol Espargaró (Monster Yamaha Tech3) s’est battu tant bien que mal pour rester aux avant-postes mais a progressivement été distancé et a fini cinquième. Il s’est retrouvé à cinq secondes de Dovizioso et avec cinq secondes d’avance sur Jorge Lorenzo (Movistar Yamaha MotoGP), qui était parti en douzième position.

Complétaient le Top 10 de Philip Island Scott Redding (Octo Pramac Yakhnich), Bradley Smith (Monster Yamaha Tech3), Danilo Petrucci (Octo Pramac Yakhnich) et Jack Miller (Estrella Galicia 0,0 Marc VDS). L’Australien a fini dixième, après un contact avec Nicky Hayden (Repsol Honda Team), qui s’est soldé par la chute de l’Américain à deux tours de l’arrivée.

Le Champion du Monde MotoGP™ 2006 est néanmoins reparti pour rallier l’arrivée en dix-septième et dernière position. Il a terminé derrière Stefan Bradl (Aprilia Racing Team Gresini), Álvaro Bautista (Aprilia Racing Team Gresini), et Yonny Hernández (Pull&Bear Aspar Team).

Eugene Laverty (Pull&Bear Aspar Team), Mike Jones (Avintia Racing) et Tito Rabat (Estrella Galicia 0,0 Marc VDS) ont été les derniers à franchir la ligne.

Contraint à partir de la pit-lane en raison d’un problème électrique sur sa GP14.2, Loris Baz a dû jeter l’éponge dès le premier tour. Héctor Barberá, qui remplaçait Andrea Iannone au sein du Ducati Team, a lui aussi abandonné.

Photos: MotoGP.com
motogp.com

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 51 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements