C’est la première Vespa dont le moteur s’éteint au feu rouge.
Nouveauté 2017

C’est la première Vespa dont le moteur s’éteint au feu rouge.

Pour 2017, le groupe Piaggio annonce l’arrivée d’une version de la GTS avec un monocylindre iGet, équipé d’un Start and Stop. Comme sur le Medley.

Parmi les nouveautés qui viennent d’être présentées au dernier salon Intermot de la moto et du scooter de Cologne, en Allemagne, il y en a une qui concerne la marque Vespa. Le groupe Piaggio, propriétaire de cette marque, a en effet dévoilé la première Vespa dont le moteur s’arrête tout seul au feu rouge. Autrement dit, qui utilise un système Start and Stop.

Le modèle ainsi équipé n’est autre que la Vespa GTS, dans ses déclinaisons en 125 et 150 centimètres cubes. On précise que pour le marché suisse, l’importateur local Ofrag ne fait venir que les 125, pas les 150.

La GTS diffère de la Primavera et de la Sprint surtout par son moteur. Qui dispose de quatre soupapes, au lieu de trois, et qui est refroidi par liquide, alors que l’autre l’est par air. Le monocylindre de la GTS possède une allonge un peu plus conséquente que celui des Vespa 125 à trois soupapes. En gros, au lieu d’un peu plus de 90 km/h, on peut dépasser les 100 km/h.

Les roues (12 pouces) sont plus grandes que celles de la Primavera (11 pouces) – elles ont les mêmes mensurations que sur la Sprint. Le « Vespone » GTS pèse une vingtaine de kilos en plus et son réservoir d’essence est aussi plus gros. L’équipement optionnel inclut, en plus de l’ABS de série, un antipatinage, dénommé ASR.

Et esthétiquement, la GTS est aussi un peu plus ronde et son empattement est légèrement plus long.

Moteur issu du Piaggio Medley

Ce nouveau moteur, nommé iGet, qui équipe le modèle 2017 provient, on l’aura compris de la maison mère Piaggio. Et il a déjà été utilisé sur le tout récent scooter à roues hautes, le Medley 125 (et 150, lire notre test). Il est particulièrement silencieux, et son système de démarrage ne provoque aucune vibration. Et bien sûr il consomme peu d’essence. Ce qui fait qu’il passe le test des nouvelles normes européennes antipollution Euro 4 haut la main.

Le prix suisse de cette nouvelle GTS n’est pas encore connu.

Ce qu’on sait encore, c’est que toutes les variations et les membres de la famille GTS – donc aussi la plus puissance GST 300 – se voient dotés de l’ouverture télécommandée du coffre de selle. Et que cette télécommande peut aussi activer les feux de la Vespa en mode clignotant. Pour qu’on la retrouve dans une marée de scooters parqués au bord de la mer…

Photos: DR
Comm. groupe Piaggio

Article mis à jour le 16 octobre 2016 à 08:22

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 53 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes, et s'est découvert récemment une passion pour l'Aventouring en tout-terrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements