Pas de podium pour Jeremy Seewer à Glen Helen, California
Sport

Pas de podium pour Jeremy Seewer à Glen Helen, California

Le pilote suisse a manqué sa première manche, mais s’est rattrapé dans la seconde et termine cinquième du Grand Prix. L’épreuve est remportée par Herlings. En MXGP, ce sont Eli Tomac Et Cairoli qui ont trusté les premières places. Le meilleure Suisse n’est pas Guillod… mais Arnaud Tonus!

The Bullet, alias Jeffrey Herlings, leader du championnat du monde MX2, a remporté la course de Glen Helen, aux Etats-Unis. Son dauphin au classement général, le Suisse Jeremy Seewer, n’a par contre pas réussi à monter sur le podium.

Herlings est déjà assuré d’être champion du monde 2016. Mais la victoire en Californie lui permet de réaliser son premier triomphe sur sol américain, et de belle façon, avec un net 1-1!

Le pilote Suzuki suisse a lui aussi déjà remporté la deuxième place du mondial, sans espoir de viser la première au vu de l’écart de point avec le pilote KTM Néerlandais. Il n’avait donc rien à prouver dans cette étape californienne.

Durant la première course, il s’est emmêlé les pinceaux, si l’on peut dire, avec son camarade d’équipe et n’a pu faire mieux que onzième.

Ce sont les deux locaux, Jeremy Martin (USA, Honda) et Austin Forkner (USA, Kawasaki) qui complètent le podium de la Moto 1. Martin vient de changer de marque et de moto, et n’a pu rider la Honda que depuis quelques semaines. Sa performance est donc sérieuse.

Martin a fini au même rang la deuxième manche, tandis que Forkner s’est accroché avec Herlings et est resté sur le carreau. L’autre Jeremy, le suisse, a rattrapé son résultat décevant de la première manche et s’est battu comme un lion pour finir troisième, derrière le Jeremy américain.

Avec ce dernier résultat, Seewer se place au cinquième rang de la course de Glen Helen.

Et voici les Top 10

Course 1 1. Jeffrey Herlings (NED, KTM), 34:43.854; 2. Jeremy Martin (USA, Honda), +0:10.160; 3. Austin Forkner (USA, Kawasaki), +0:16.613; 4. Thomas Covington (USA, Husqvarna), +0:28.544; 5. Mitchell Harrison (USA, Yamaha), +0:31.308; 6. Benoit Paturel (FRA, Yamaha), +0:36.274; 7. Chris Alldredge (USA, Kawasaki), +0:48.628; 8. Max Anstie (GBR, Husqvarna), +0:55.383; 9. Brian Bogers (NED, KTM), +0:55.761; 10. Darian Sanayei (USA, Kawasaki), +0:58.166.

Course 2 1. Jeffrey Herlings (NED, KTM), 35:33.376; 2. Jeremy Martin (USA, Honda), +0:07.571; 3. Jeremy Seewer (SUI, Suzuki), +0:11.139; 4. Max Anstie (GBR, Husqvarna), +0:31.811; 5. Mitchell Harrison (USA, Yamaha), +0:34.253; 6. Brent Van doninck (BEL, Yamaha), +0:55.261; 7. Brian Bogers (NED, KTM), +1:00.631; 8. Justin Hoeft (USA, KTM), +1:02.893; 9. Benoit Paturel (FRA, Yamaha), +1:08.677; 10. Samuele Bernardini (ITA, TM), +1:13.292.

Général Glen Helen 1. Jeffrey Herlings (NED, KTM), 50 points; 2. Jeremy Martin (USA, HON), 44 p.; 3. Mitchell Harrison (USA, YAM), 32 p.; 4. Max Anstie (GBR, HUS), 31 p.; 5. Jeremy Seewer (SUI, SUZ), 30 p.; 6. Benoit Paturel (FRA, YAM), 27 p.; 7. Brian Bogers (NED, KTM), 26 p.; 8. Thomas Covington (USA, HUS), 25 p.; 9. Chris Alldredge (USA, KAW), 24 p.; 10. Austin Forkner (USA, KAW), 23 p.

Démonstration de l’américain Tomac en MXGP

En MXGP, Le Slovène Tim Gajser n’avait lui non plus rien à prouver, puisqu’il est déjà assuré d’être champion du monde 2016. Il a obtenu un 4-3 qui lui permet de finir troisième, sur le podium pour la dix-huitième fois cette saison!

Glen Helen
L’Américain Eli Tomac a réussi une extraordinaire remontée dans la seconde moto.

La sensation est plutôt venue d’un Américain, Eli Tomac, sur sa Kawasaki. Il a facilement remporté la première manche, devant Antonio Cairoli (KTM). Ce dernier sait lui aussi qu’il est vice-champion cette année.

La troisième place de la deuxième manche est revenue au pilote Husqvarna Max Nagl, qui est donc assuré de terminer le championnat en troisième place également.

On a cru un instant qu’Eli Tomac raterait cette deuxième manche puisqu’il se trouvait loin des dix premiers en début de course. Mais il a donné du gaz et effacé tous ses concurrents pour remporter l’épreuve!

Quant au Suisse Valentin Guillod (Kemea Yamaha), il peut oublier sa première manche, qu’il termine au quatorzième rang. Juste derrière un autre Helvète qu’on avait un peu perdu de vue ces temps: Arnaud Tonus (Kawasaki)!

Guillod a fait mieux en deuxième manche, avec un onzième rang. Mais Tonus l’a de nouveau surclassé sur ce circuit qu’il connaît parfaitement depuis qu’il court dans le championnat américain et se classe septième. Le pilote Kawasaki finit donc neuvième au combiné des deux manches.

Et pour finir, les Top Ten des deux courses

Course 1 1. Eli Tomac (USA, Kawasaki), 36:36.218; 2. Antonio Cairoli (ITA, KTM), +0:15.622; 3. Maximilian Nagl (GER, Husqvarna), +0:28.537; 4. Tim Gajser (SLO, Honda), +0:34.082; 5. Jeremy Van Horebeek (BEL, Yamaha), +0:36.509; 6. Glenn Coldenhoff (NED, KTM), +0:38.664; 7. Tommy Searle (GBR, Kawasaki), +0:43.174; 8. Dean Wilson (GBR, KTM), +0:46.822; 9. Kevin Strijbos (BEL, Suzuki), +0:50.421; 10. Gautier Paulin (FRA, Honda), +0:54.314.

Course 2 1. Eli Tomac (USA, Kawasaki), 34:58.974; 2. Antonio Cairoli (ITA, KTM), +0:16.031; 3. Tim Gajser (SLO, Honda), +0:19.041; 4. Maximilian Nagl (GER, Husqvarna), +0:25.660; 5. Gautier Paulin (FRA, Honda), +0:27.302; 6. Romain Febvre (FRA, Yamaha), +0:33.516; 7. Arnaud Tonus (SUI, Kawasaki), +1:01.351; 8. Evgeny Bobryshev (RUS, Honda), +1:04.094; 9. Shaun Simpson (GBR, KTM), +1:04.386; 10. Jordi Tixier (FRA, Kawasaki), +1:07.854.

Et le combiné des deux manches 1. Eli Tomac (USA, KAW), 50 points; 2. Antonio Cairoli (ITA, KTM), 44 p.; 3. Tim Gajser (SLO, HON), 38 p.; 4. Maximilian Nagl (GER, HUS), 38 p.; 5. Gautier Paulin (FRA, HON), 27 p.; 6. Glenn Coldenhoff (NED, KTM), 24 p.; 7. Evgeny Bobryshev (RUS, HON), 23 p.; 8. Jeremy Van Horebeek (BEL, YAM), 23 p.; 9. Arnaud Tonus (SUI, KAW), 22 p.; 10. Shaun Simpson (GBR, KTM), 21 p.

 

Photos: DR
mxgp.com

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 51 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements