Très belle première victoire de Maverick Viñales
Silverstone MotoGP

Très belle première victoire de Maverick Viñales

L’Espagnol a offert une victoire à Suzuki qui n’en avait plus remporté depuis 9 ans. Crutchlow termine 2e devant Rossi. Et Marquez (4e) a assuré le spectacle en se « frottant » d’abord à Rossi puis à Crutchlow dans ce Grand Prix fou!

Alors que le public britannique espérait un exploit de Cal Crutchlow (LCR Honda), vainqueur deux semaines à Brno et qualifié en pole position, le héros du Grand Prix Octo de Grande-Bretagne a été Maverick Viñales (Team Suzuki Ecstar), qui a décroché sa première très belle victoire en MotoGP™ suite à une imparable échappée en solitaire.

Avant l’envol du jeune Espagnol, Rookie of the Year en 2015, la course a dû être arrêtée par drapeau suite à un accrochage entre Pol Espargaró (Monster Yamaha Tech3) et Loris Baz (Avintia Racing) dans le premier virage.

Immédiatement pris en charge par le staff médical suite une terrible chute, les deux pilotes ont échappé au pire mais étaient absents de la grille pour le second départ.

Troisième sur la grille, Viñales s’est emparé du commandement dès la fin du premier tour et a très vite creusé l’écart pour compter deux secondes d’avance dans le quatrième tour puis plus de cinq secondes en fin d’épreuve. Après s’être offert un premier podium en catégorie reine au Mans, où Chris Vermeulen avait décroché la dernière victoire de Suzuki en MotoGP™ en 2007, le jeune Espagnol signait sa première victoire et devenait le septième vainqueur de la saison 2017.

Aux prises avec Marc Márquez (Repsol Honda Team) et Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) dès le début de la course, Crutchlow a réussi à s’assurer la seconde position lorsque les deux rivaux se sont engagés dans un duel endiablé pour la troisième place en fin de course. S’il passait à côté de l’opportunité de devenir le premier Britannique à s’imposer au GP de Grande-Bretagne en catégorie reine, le vainqueur du GP de République tchèque confirmait sa progression et s’offrait un résultat mémorable devant son public.

La superbe passe d’armes entre Márquez et Rossi s’est conclue sur une sortie de piste de l’Espagnol, seul candidat à la victoire à être parti sur le pneu avant. En finissant troisième devant Márquez, Rossi réduisait son retard au Championnat à 50 points, à six courses de la fin de la saison.

Source: motogp.com

Motogp

Photos: motogp.com

Auteur

Claude Bovey

Claude Bovey

Claude, comme son coéquipier, vit avec la passion du 2 roues qui lui hérisse toujours les poils, en toutes circonstances. Il est père de trois enfants et de quatre petits enfants… Et l'un d'entre eux s’appelle… Valentino! Allez savoir pourquoi?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements