Un nouveau scooter Kymco, le X-Town
Actu, Nouveautés 2016, Scooters

Un nouveau scooter Kymco, le X-Town

A l’image de la gamme Downtown, déclinée en deux motorisations, les deux nouveaux modèles de la famille X-Town, dévoilés mardi dernier par Kymco au salon EICMA 2015 de Milan existent également en deux versions: la 125i et la 300i ABS. Comme pour les modèles sport touring, le gabarit et la partie-cycle des deux modèles est rigoureusement la même. Les seules différences se situent au niveau du bloc moteur.

Pour le maxi-scooter, il s’agit d’un monocylindre bisoupape à arbre à cames en tête de 276 cc, développant 24 cv ‡ 8000 tr/min, alors que son petit frère a hérité d’un monocylindre quadrisoupape de 125 cc, capable de délivrer un peu plus de 14 cv ‡ 9000 tr/min.
Les moteurs qui équipent les X-Town répondent d’ores et déjà aux normes Euro-4 qui entreront en vigueur au début de l’année prochaine. Ces nouveaux modèles sont censés se situer un cran plus bas que les Downtown, sans être aussi sportifs que les X-Citing. Leur cible est plutôt la clientèle avide de confort mais prête à quelques concessions.

Les X-Tpwn sur le stand Kymco à Milan.
Les X-Tpwn sur le stand Kymco à Milan.

Les deux versions sont dotées en série d’un ABS 9,1 M dernier cri développé par l’allemand Bosch. D’un poids d’à peine 700 gr, c’est le plus léger actuellement disponible sur le marché, précise Kymco. Le freinage est assuré par deux blocs à étrier flottant, trois pistons à l’avant, deux à l’arrière.

Au niveau des suspensions, la fourche téléscopique de 37mm est censée améliorer la stabilité et la maniabilité, alors qu’à l’arrière, on trouve un double amortisseur réglable en précharge à cinq niveaux, selon les conditions d’utilisation.

Démonstration avec deux casques jet à visière longue.
Démonstration avec deux casques jet à visière longue.

Deux vide-poches sont logés sous chaque poignée du guidon, et pour les « natelophiles » compulsifs, celui de gauche est équipé d’une prise USB permettant de recharger des appareils électroniques. L’espace de rangement sous la selle est généreux, et accueille aisément deux casques.

Si l’on considère qu’au final, la différence de poids n’est que de 8 kgs (pour respectivement 185 et 177 kg ‡ vide), on peut raisonnablement imaginer qu’en dehors de considérations d’ordre pécuniaire et/ou administratif, les faveurs du public iront à la plus grosse motorisation.

Selon l’importateur suisse Amsler, ce nouveu modèle ne sera pas importé en Helvétie. Du moins pas l’année prochaine.

Par Alain Bucher, source comm. Kymco, images DR et Alain Bucher

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 51 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements