Le musée de la moto de Hochgurgl réduit en cendres
Fait divers

Le musée de la moto de Hochgurgl réduit en cendres

C’est un véritable drame qui s’est déroulé lundi matin 18 janvier 2021 à Hochgurgl (A). Le musée de la moto qui s’y trouve a été entièrement détruit par les flammes.

Ce sont près de 250 motos de collection et quelques voitures, pour la plupart irremplaçables, qui ont été emportées par un important incendie ce lundi 18 janvier dernier en Autriche, incendie qui a pris dans le musée historique Top Mountain de Hochgurgl.

Malgré l’intervention d’une centaine de pompiers durant de nombreuses heures, l’incendie a ravagé l’intégralité du bâtiment construit essentiellement en bois. Pour l’heure, les causes de l’incendie restent inconnues.

Le musée était pourtant de construction moderne. Il a ouvert ses portes au public et aux nombreux amateurs de machines historiques d’exception en 2016, grâce aux frères jumeaux Alban et Attila Scheiber, réputés dans le monde du deux-roues.

Complété par une brasserie décorée de circonstance, c’était l’occasion d’une halte gustative et culturelle intéressante à deux pas de la frontière italienne, à la sortie du village de Hochgurgl, sur la route menant au col du Rombo (en allemand, le Timmelsjoch).

L’exposition, elle, était impressionnante, avec plus de 100 marques différentes, parfois très rares. On peut en relever quelques-unes: Brough Superior, BMW, Ducati, Indian, Monet & Goyon, Moto Guzzi, MV Agusta, Royal Enfield, Triumph, Yamaha et Zundapp.

La plupart des modèles exposés dataient des années ’50 à ’60, mais on trouvait également quelques machines rares du début du siècle passé, comme l’Indian V-Twin BJ de 1912. Et il y avait même un lien avec la Suisse, puisque figurait dans ce musée la rare Sanvenero 500 avec laquelle Michel Frutschi gagna la course à Nogaro, en 1982!

Pour ceux qui n’ont pas eu la chance de visiter le musée de Hochgurgl, nous vous proposons cet aperçu en vidéo ainsi que la galerie annexée :

Photos de l’incendie et du musée

hochgurgl-incendie-musee-7 hochgurgl-incendie-musee-5 hochgurgl-incendie-musee-6 hochgurgl-incendie-musee-8 hochgurgl-incendie-musee-9 hochgurgl-incendie-musee-4 hochgurgl-incendie-musee-3 hochgurgl-incendie-musee-2 hochgurgl-incendie-musee-1 hochgurgl-incendie-musee-10 hochgurgl-incendie-musee-11 hochgurgl-incendie-musee-12 hochgurgl-incendie-musee-13 hochgurgl-incendie-musee-14
<
>
On voit au milieu (coloris blanc-jaune-orange-rouge) la Sanvenero 500 avec laquelle le Suisse Michel Frutschi s'imposa à Nogaro en 1982.
Photos: DR

Article mis à jour le 21 janvier 2021 à 22:14

Auteur

Charles Donzé dit Carlito

Charles Donzé dit Carlito

Motard polyvalent, gros rouleur, je touche à tout et ne suis pas sectaire. La trentaine bien tapée, je suis dans le milieu de la moto et dans la rédaction depuis une dizaine d’années. J’adore cette activité et j’aime plus que tout partager ma passion avec tout un chacun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements