Scott Redding, un « novice » qui gagne à Jerez
Mondial Superbike

Scott Redding, un « novice » qui gagne à Jerez

Dans une chaleur étouffante, le pilote britannique a décroché sa première victoire en mondial Superbike, catégorie dans laquelle il court pour la première fois. Ce qui ne veut pas dire qu’il manque d’expérience! Il s’est défait (assez virilement) du champion en titre Jonathan Rea. Le pilote Yamaha Toprak Razgatlioglu a quant à lui pu défendre sa troisième place contre les assaut de Chaz Davies (coéquipier de Redding chez Ducati).

La première course Superbike de la saison sur le circuit espagnol de Jerez, celle du samedi, a vu triompher Scott Redding, un novice de la catégorie, du moins pour ce qui est du mondial. Cela faisait cinq mois que le championnat WSBK s’était interrompu, après les premières passes d’armes en Australie, en février dernier.

Deuxième sur la grille de départ derrière le poleman Scott Redding ((Aruba.it Racing – Ducati), le champion en titre Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team) a réalisé le holeshot et s’est emparé des commandes de la course, avec juste derrière lui Toprak Razgatlioglu (Pata Yamaha Official WorldSBK Team). Redding, lui, se retrouvait en troisième position après le premier virage, et le Français Loris Baz (Ten Kate Racing – Yamaha) pointait quatrième au premier passage.
Non loin, Tom Sykes (BMW Motorrad WorldSBK Team, troisième sur la grille de départ) complétait le Top 5, suivi par les deux Honda du Team HRC, celles d’Álvaro Bautista et de Leon Haslam, Chaz Davies (Aruba.it Racing – Ducati). Suivaient Michael van der Mark (Pata Yamaha Official WorldSBK Team), vainqueur sur ce même tracé de Jerez l’an dernier.
Sykes tentait de combler son retard sur les quatre leaders mais il a été victime d’un problème technique (avec son capteur de rapport de vitesses engagé, semble-t-il) qui l’a forcé à rentrer aux stands. Son équipe a corrigé le tir et il a pu ressort, mais les 16 tours complétés ne lui ont pas permis de se qualifier comme ayant terminé la course.
Entre-temps, Rea imprimait son rythme, défendant sa place envers Razgatlioglu sur certains secteurs, mais dans l’ensemble gardant juste assez de distance. Avec toujours Redding en embuscade et Baz juste derrière.
Quelques tours plus tard, Van der Mark s’est retrouvé victime d’un problème mécanique et a dû abandonner.
Il faudra attendre les huit derniers tours pour voir Redding porter une attaque sur Razgatlioglu et se lancer à la poursuite de Rea. Après quoi le pilote Ducati a exploité la puissance de sa Panigale V4R pour effectuer u dépassement sur son rival, il est vrai assez viril, forçant Rea à redresser dans un virage et à s’éloigner du point de corde. Le Britannique a ensuite produit l’effort pour contenir les assauts de son rival nord-irlandais, lequel a dû jouer des coudes avec Razgatlioglu pour franchir l’arrivée en deuxième position.
Chaz Davies, parti de la septième position sur la grille, a trouvé son rythme après quelques tours et est remonté au cinquième rang, profitant notamment des mésaventures de Sykes et de Van Der Mark. Après être venu à bout de Baz, il a tout donné dans le dernier tour, réussissant presque à passer Razgatlioglu. Notre voisin haut.savoyard Loris Baz complète le Top 5, avec le statut de meilleur pilote indépendant.
Scott Redding un novice
Jonathan Rea (numéro 1) a viré en tête au départ de la course, devant la Yamaha numéro 54 de Toprak Razgatlioglu et la Ducati de Scott Redding (en rouge).
Rinaldi (Ducati, team GOELEVEN) s’est adjugé la sixième position devant la Honda d’Alvaro Bautista… et la Ducati de Marco Melandri (Barni Racing Team), auteur d’une superbe remontée depuis la 19ème place sur la grille, signe que le champion qui avait pris officiellement sa retraite n’en a pas terminé avec la course. Depuis la cinquième ligne, Alex Lowes (Kawasaki Racing Team), jusqu’ici leader du championnat, est parvenu à arracher la neuvième place devant une autre Honda, celle de son compatriote Leon Haslam.
Scott redding un novice
Dans les derniers huit tours, Redding a passé Razgatlioglu, avant de s’attaquer à Rea.
On note encore que le Français Christophe Ponsson (Nuova M2 Racing), wildcard sur une Aprilia, a fini dans les points, au 12ème rang.
Avec cette victoire, Scott Redding prend la tête provisoire du championnat, détrônant Alex Lowes de six points, et Jonathan Rea de 12. Et si on peut dire de Scott Redding qu’il est un novice en World Superbike, le Britannique s’est déjà maintes fois distingué, que ce soit en finissant vice-champion du mondial Moto2 (en 2013), ou titré dans le championnat britannique Superbike, l’an dernier… sur une Ducati!
Photos: DR
Source worldsbk.com

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 51 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements