Le coronavirus chamboule la saison de sport moto
Epidémie

Le coronavirus chamboule la saison de sport moto

Début du championnat de MotoGP reporté à Jerez, en mai, deuxième course du mondial Superbike au Qatar reportée aux calendes grecques et le Round espagnol prévu du 27 au 29 mars reporté en octobre, idem pour le mondial motocross en Argentine, et report des 24 heures du Mans en septembre. Ce ne sont que les premiers effets des restrictions liées à la nouvelle pandémie.

La météo n’est plus seule à venir jouer les trouble-fêtes dans les compétitions moto de niveau mondial. Cette année (2020), le nouveau coronavirus détecté pour la première fois en Chine et qui est en train de se répandre dans le monde entier a des conséquences importantes sur l’organisation des Grand Prix et autres rendez-vous internationaux et nationaux.

le coronavirus

Les Grand Prix motocross sont concernés, bien sûr. Ceux de Patagonie, d’Espagne et du Portugal, prévus les 21 et 22 mars prochains à Neuquen, en Argentine, puis les 18 et 19 avril en Espagne et les 25-26 avril à Agueda (Portugal), sont tous reportés. Les autorités argentines ont décidé d’interdire toute manifestation d’ampleur, sportives y compris, durant cette période, et il en est de même pour les deux autres pays. La Fédération Motocycliste Internationale (F.I.M.) et les promoteurs du mondial de motocross ont pu trouver des dates de substitution: ce sera les 21 et 22 novembre en Argentine, les 10-11 octobre pour l’Espagne et les 17-18 octobre pour le Portugal. Plus récemment, le Grand Prix de France (St Jean d’Angely, prévu le 10 mai), a été reporté au 28 juin, celui d’Italie, à Maggiora (17 mai) a été reporté au 5 juillet, et celui d’Allemagne, à Teutschenthal (29 mai) au 9 août.

Pour mémoire, il y avait déjà eu l’annonce du report au mois de juillet (les 7 et 9) du Grand Prix motocross du Trentin (nord de l’Italie), à Pietramurata, agendé initialement pour les 4 et 5 avril. Il se tiendra donc à une date encore ultérieure, le 19 juillet.

Et le GP MotoGP d’Argentine prévu initialement du 17 au 18 avril est reporté en fin de saison, du 20 au 22 novembre à la place du GP de Valence, qui lui est une nouvelle fois reporté d’une semaine, du 27 au 29 novembre! Voir le calendrier MotoGP mis à jour, à la fin de l’article. Les dernières nouvelles officielles de la Dorna (le promoteur du championnat mondial, co-organisateur avec la F.I.M.) concernent le Grand Prix d’Espagne, prévu les 2 et 3 mai à Jerez, qui est reporté à une date encore inconnue, et celui du Mans (16-17 mai), en France, pour lequel c’est exactement la même chose. Mais les autorités régionales catalanes ont elles aussi annoncé que le Grand Prix moto de Barcelone ne pourrait pas avoir lieu à la date prévue (6 et 7 juin).

Et en date du 7 avril, nous apprenons que le Grands Prix MotoGP d’Italie (Mugello, 31 mai) et de Catalogne (Barcelone, 7 juin) sont eux aussi reportés à une date à définir.

Du côté de la Superbike (WSBK), le GP du Qatar est reporté à une date encore non définie, mais d’autres modifications ont été apportées… le Round Pirelli d’Espagne (initialement prévu du 27 au 29 mars) est reporté aux 23-25 octobre. Le Round Pirelli de France (initialement prévu du 25 au 27 septembre) est reporté aux 2-4 octobre. Et le rendez-vous d’Assen (17-19 avril) aura lieu du 21 au 23 août. Le round d’Aragon (23-24 mai) aura lieu les 29-30 août. Celui de Misano (13-14 juin) est reporté à l’automne (7-8 novembre). Mais il n’y aura par contre pas de course Superbike ou SuperSport cette année à Imola (prévues initialement les 9-10 mai): tout est annulé sur ce circuit.

En France, endurance, et tout le reste

Enfin les célèbres 24 heures du Mans, qui ont lieu traditionnellement à la mi-avril en France, sont reportés en août (29-30). Toujours pour la même raison: le coronavirus.

Toujours en France, la Fédération Française de Motocyclisme (FFM) a annoncé  la décision d’annuler l’ensemble des compétitions moto sur le territoire national, et ce jusqu’à nouvel ordre.

Concernant les courses sur routes, le célèbre TT de l’Île de Man qui doit se dérouler du 30 mai au 13 juin est annulé, ainsi que la mythique course North West 200 d’Irlande du Nord, prévue du 10 au 16 mai.

Décisions exceptionnelles pour le championnat d’Endurance FIM EWC 2019-2020

Les organisateurs du championnat d’Endurance FIM EWC 2019-2020 ont décidé d’annuler la course de 8 Heures d’Oschersleben prévues le 6 juin.

Le Championnat du Monde FIM EWC 2019-2020 reprendra donc le 19 juillet prochain au Japon avec les Suzuka 8 Hours pour la catégorie Formula EWC puis les équipes EWC et Superstock se retrouveront en France pour les 24 Heures Motos les 29 et 30 août 2020.

La FIM et Eurosport Events ont décidé d’inscrire le Bol d’Or 2020 comme cinquième épreuve et finale de la saison en cours. Après avoir débuté au Castellet en septembre 2019, le championnat du Monde FIM EWC 2019-2020 scellera ses classements mondiaux au Bol d’Or les 19 et 20 septembre prochains.

La FIM, Eurosport Events et les organisateurs des épreuves FIM EWC, conscients des difficultés actuelles rencontrées par les équipes, mettent tout en œuvre pour offrir des solutions de réduction de coût et de soutien aux acteurs du championnat.

Les pré-tests 24 Heures Motos et Bol d’Or seront annulés mais les séances d’essais libres du mardi et mercredi seront prolongées pour donner plus de temps de roulage aux équipes.

Pour aider les teams privés, Eurosport Events dédommagera toutes les motos non-officielles qui auront participé aux 24 Heures Motos et au Bol d’Or, à hauteur de 1500 € par moto.

Le MotoGP pour quand?

Pour mémoire (bis): le Grand Prix de vitesse d’Austin, au Texas (3-5 avril) est reporté aux 13-15 novembre, celui du Qatar, qui ouvrait la saison 2020, n’a pu être disputé que par les catégories Moto2 et Moto3, et la course du Qatar du mondial Superbike et Supersport, prévue pour les 14-15 mars, a été reportée. Dans le cas du Qatar, le problème est que les autorités locales imposaient des mesures de quarantaine de deux semaines aux personnes (pilotes, mécanos, etc.) venant de pays exposés, comme l’Italie. Au vu des plannings chargés des déplacements entre les différents rendez-vous du championnat, cela rend l’organisation de courses impossible sur le circuit qatarien de Losail. L’exception faisant que Lüthi, Dupasquier et autres ont pu disputer les courses Moto2 et Moto3 vient du fait que tout le monde était déjà sur place pour les derniers tests pré-saison avant le début du championnat, avant que la quarantaine soit exigée.

La grande question est à présent de savoir quand le championnat va commencer pour la catégorie reine, le MotoGP. Il semblerait que cela puisse être le 31 mai en Italie, au Mugello. Mais c’est pour l’instant sans garantie.

Dans une interview que le président de la F.I.M. Jorge Viegas a accordé à un reporter du magazine Moto Sport Suisse (à paraître lundi 16 mars), on comprend que la fédération va suivre l’évolution de la situation heure après heure et va tenter de conserver le même nombre de dates que prévu pour la saison 2020. Si nécessaire en reportant des courses en fin de saison, voire plus tard en hiver ou même en janvier. Chaque endroit sera traité de manière particulière, en fonction des injonctions locales. Il n’est pas non plus exclu que des courses aient lieu à huis clos.

En date du 17 avril, nous apprenons que le Grand Prix d’Allemagne prévu le 21 juin prochain est reporté à une date encore inconnue. A l’heure actuelle, cette course est la neuvième de la saison a être victime de la pandémie Covid-19.

Pour suivre cette évolution, motogp.com, mxgp.com (en anglais), fimewc.fr, worldsbk.com et fim-live notamment.

Enduro, rallye, Supercross…

On ajoute encore la finale du championnat mondial de SuperEnduro à Lodz, en Pologne, le 14 mars. Dont on ne sait encore si elle est purement et simplement annulée, ou juste reportée.

Dans le monde du rallye, le Tuareg Rally en Algérie (20-27 mars), qui inclut une catégorie motos, est lui aussi annulé. L’Abou Dhabi Desert Challenge, prévu du 20 au 26 mars, est annulé. On ne sait pas encore si une autre date sera utilisée. Le gouvernement marocain ait décidé de faire annuler ou reporter tous les événements sportifs agendés au mois de mars sur son territoire, le Morocco Desert Challenge, en avril, qui devait servir de première épreuve pour le team suisse Edelweiss du Neuchâtelois Nicolas Monnin, est reporté à septembre (du 17 au 26). Et le rallye du Merzouga 2020 (25-29 mai), qui compte dans la sélection pour le Dakar, est purement et simplement annulé. Les organisateurs, l’ASSO, les mêmes que ceux qui mettent sur pied le Dakar, justement, ont estimé que le risque était trop grand que la situation actuelle perdure en mai. Et il n’y avait pas (plus, en raison du report de nombreuses autres épreuves) de date disponible cet automne pour qu’il ait lieu plus tard dans la saison. L’ASSO dit réfléchir à des moyens de permettre aux candidats à une inscription au Dakar 2021 de valider autrement leur participation, et donnent rendez-vous aux 14-18 mai 2021 pour la prochaine édition du Merzouga.

Le championnat US de Supercross n’est pas non plus épargné. La manche de Seattle, les 28-29 mars, est annulée. Et à la suite de la déclaration de l’état d’urgence national, c’est tout le championnat qui est pour l’instant suspendu.

Championnats suisses aussi touchés

Lors de la conférence de presse du 16 mars, le Conseil fédéral a décrété l’état d’urgence dans tout le pays. L’interdiction des événements, qui était valable jusqu’au 15 mars 2020, a été prolongée et renforcée. Cela signifie que toutes les manifestations sont interdites, dès qu’elles réunissent plus de 10 personnes! Pour l’instant, précise la Fédération Motocycliste Suisse (FMS), cela signifie notamment l’annulation des courses MX suivantes: le Motocross de Wohlen (04 – 05.04.2020); le Motocross de Frauenfeld (13.04.2020); le  Motocross Payerne (18 – 19.04.2020). La course Side-Car MX de Schlatt, le 26 mars, est aussi annulée, tout comme les trois premiers rendez-vous du championnat national d’enduro, qui devaient se tenir les 28 et 29 mars à Val de Lorraine, puis à Vouzey en avril et à Epernay en mai, en France. Le camp d’entraînement trial de Bassecourt, prévu le 28 mars, n’aura bien sûr pas lieu, celui d’enduro à Salives (en Bourgogne), non plus, et le stage motocross de St-Dié, de même. En parlant de trial, la manche de Delémont, le 26 avril, a été décommandée et reportée à une date ultérieure (pas encore communiquée), tandis que celle de Fully en Valais, le 17 mai, est purement et simplement annulée. Le championnat de Snowcross (motoneige) n’aura au final connu qu’une seule manche, aux Mosses, le premier week-end de février (lire notre article). La finale de Melchsee-Frutt a elle aussi été annulée. Même la course motocross de Muri prévue le premier juin tombe à l’eau.

Une petite lueur positive, si l’on peut dire: la course du championnat suisse d’enduro prévue le 26 avril à Vouzier (F) est juste reportée au 7 juin.

En vitesse, les premières courses de la saison, dans un format tout nouveau (intégré à l’Alpe Adria qui réunit les compétiteurs de pays dont la plupart sont trop petits pour avoir un championnat national tout seuls) devaient avoir lieu  du 24 au 26 avril au Slovakia Ring. Ce ne sera pas le cas, et celles de Poznan, en Pologne, ne seront pas non plus possibles en mai. On attend d’en savoir plus pour la suite.

Côté motos anciennes et course de côte, la course de régularité Vintage de Colmar Berg n’aura pas lieu, et la course de côte de Panisières (F) et celle de Marchaux non plus. Enfin les deux premières manches du championnat Supermoto, à Roggwil et Hoch-Ybrig, sont malheureusement annulées.

L’endurance de Bagnes, qui est une épreuve d’enduro longue ne faisant pas partie du championnat suisse, est quant à elle annulée.

Pour les dernières nouvelles des événements et courses devant avoir lieu en avril-mai qui sont annulés ou (dans quelques rares cas) reportés, voir ce lien de la FMS

On rappelle que selon les derniers chiffres de l’Office fédéral de la santé publique il y a environ 29400 cas en Suisse, dont 1408 se sont conclus par des décès, des chiffres probablement inférieurs à la situation réelle. Et que notre corps n’a pas pu développer d’anti-corps pour se défendre contre ce virus, puisque ce dernier est nouveau. Il est particulièrement dangereux, d’après la communauté médicale et scientifique, pour les personnes fragilisées, à partir de 65 ans, si leur système immunitaire est peu costaud (si elles souffrent d’une maladie chronique). Pour obtenir des informations à jour, ce lien de la Confédération est utile.

Et pour récapituler, les calendriers mis à jour

motogp
Attention! les rendez-vous du Mugello et de Barcelone sont officiellement reportés… mais on ne sait pas encore à quelle date. Et pour le Sachsenring, il apparaît selon les décisions des autorités allemandes qu’il est peu probable qu’il ait lieu en juin, sauf peut-être à huis clos (il sera plus probablement annulé).

Le nouveau calendrier EWC

EWC

Et le calendrier du mondial motocross…

Photos: DR
Sources mxgp.com, worldsbk.com, motogp.com, F.I.M, FMS

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 51 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements