Kymco va lancer une nouvelle K-Rider d’origine Kawasaki
Concept

Kymco va lancer une nouvelle K-Rider d’origine Kawasaki

Le constructeur Taïwanais avait fourni des moteurs aux scooters de la firme japonaise. La collaboration maintenant fonctionner dans l’autres sens, Kymco proposant une moto sur base d’ER-4n… et peut-être ER-6n pour l’Europe.

Nous sommes à quelques jours du salon international de la moto de Milan, l’EICMA 2016. Mais on va vous parler du Kymco K-Rider, un engin vu à un autre salon, le CIMA Motors 2016 de Chongqing, en Chine. Il s’est terminé le 23 octobre dernier, et le constructeur taïwanais, plutôt connu pour ses scooters et ses quads, y a montré une moto inédite. La K-Rider 400.

Ce n’est un mystère pour personne. Cette bécane emprunte lourdement ses composants à la moto d’un autre fabriquant, Kawasaki. Sous un look particulier qui n’est pas sans rappeler le coup de crayon du fameux designer anglais Adrian Morton chez Benelli, on devine en effet une vieille dame. Enfin, relativement vieille, puisqu’il s’agit de l’ER-4n, version à 400 cc de l’ER-6n.

L’ER-4n existe en gros depuis 2011 et est destinée avant tout aux marchés asiatiques. Elle n’a jamais été importée en Europe. Mais elle est mue par un bicylindre parallèle assez semblable à celui de sa grande soeur, et le châssis est presque identique.

Pour revenir à Kymco, la firme asiatique a une longue histoire de collaboration avec d’autres marques, dont BMW – pour qui elle produit les moteurs thermiques des scooters de la série C. Dont aussi Kawasaki, qui vend les scooters J300 et J125, dont les moteurs et les châssis sont d’origine Kymco.

La K-Rider 400 est donc « simplement » un nouvel exemple de cette collaboration, mais cette fois-ci, dans l’autre sens. Et si Kymco a lancé ce nouveau modèle en Chine, donc pour le marché asiatique, il y a de fortes chances que l’on voie un jour un K-Rider 650, sur base de Kawasaki ER-6n.

Cela est d’autant plus probable que Kawasaki va abandonner l’appellation ER sur le marché européen et renommera sa moto Z 650 pour 2017. Ce nouveau modèle sera officiellement présenté en détail dans quelques jours au salon de Milan. Il a déjà été dévoilé le mois dernier à celui de Cologne, en Allemagne.

La K-Rider emprunte un moteur déjà vieux à Kawasaki, ainsi d’autres composants, tels l’amortisseur arrière unique déporté et quasi horizontal. Mais le cadre en treillis de la Kymco, vu à Chongqin, semble plus proche de l’unité montrée sur la nouvelle Z 650. On ne sait pas s’il est aussi léger. Ni quand Kymco lancera une K-Rider 650 en Europe…

 

 

Photos: DR
motoroids.com

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 51 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements