C’est le retour de l’Aprilia Tuono 125, aux côtés d’une RS 125 revue
Nouveauté 2017

C’est le retour de l’Aprilia Tuono 125, aux côtés d’une RS 125 revue

Le groupe italien Piaggio lance – enfin – une version roadster de sa petite sportive RS 125. Comme pour la grande Tuono V4 1100. Et comme il l’avait fait lors du lancement de la sportive RSV 10000.

Ce n’est plus une moto à moteur deux-temps. Mais  c’est bel et bien une toute nouvelle Aprilia Tuono 125 que vient de présenter le groupe Piaggio au salon de la moto Intermot 2016, à Cologne.

Ce petit roadster de huitième de litre bénéficie fort logiquement du moteur de la petite sportive de la marque, la RS 125. Aucune indication n’est encore donnée pour l’instant sur les performances de pointe, et pour cause, elles sont réduites légalement à 15 chevaux. Mais on n’a pas non plus d’indication sur le couple. On nous dit par contre que ce monocylindre est pompt à réagir, dès les plus bas régimes.

Il est aussi doté d’un balancier d’équilibrage pour réduire les vibrations. Et peut recevoir en option un Quickshifter.

Le point fort de cette nouvelle moto, outre la ressemblance visuelle très forte avec la grand Tuono, est sa partie cycle. Un châssis en aluminium promet une tenue de route bien au-delà de ce que l’on demande d’ordinaire à une 125. Cela va jusqu’au bras oscillant arrière, au design asymétrique.

Les freins avant sont de type racing, tout comme la fourche antérieure, qui est inversée. Et il y a l’ABS.

Tuono 125
La petite nouvelle sur le stand du groupe Piaggio à Intermot.

La position de conduite est plus relax que sur une sportive, ce qui est normal pour ce type de moto. Le communiqué de Piaggio explique que la Tuono 125 dispose d’un petit coffre sous la selle, ce qui est bienvenu. Mais il vante aussi l’espace réservé au passager et les poignées qui vont avec. Autant dire cependant qu’il faudra de l’abnégation pour se glisser dans le rôle du deuxième homme, au vu de la taille de la selle et des caractéristiques de ces soi-disant poignées.

On note aussi que les instruments de bord sont assez complets. Enfin le système AMP (Aprilia Multimedia Platform), qui relie un smartphone à l’électronique de la moto, est disponible aussi pour ce modèle.

Tuono 125, RS 125
La petite RS 125.

Sinon Aprilia a montré une version revue de la RS 125, qui est conforme à Euro 4, comme la Tuono 125. Qui a aussi un coffre sous la selle capable d’accueillir une tablette de 6 pouces, affirme le groupe Piaggio, et avec une prise USB. Elle bénéficie aussi des petites améliorations apportées au design de la plate-forme commune aux deux motos.

Photos: DR
comm. groupe Piaggio

Article mis à jour le 13 juin 2020 à 08:30

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 53 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes, et s'est découvert récemment une passion pour l'Aventouring en tout-terrain.

Commentaires1 commentaires

1 commentaires

  • fab

    bonjour .
    quart de litre
    1000/4=250 !
    on parle bien d une 125 …
    enfin …. j me comprends

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements