Marc Marquez se rapproche du titre en s’imposant encore une fois à Aragon
MotoGP 2019

Marc Marquez se rapproche du titre en s’imposant encore une fois à Aragon

Le champion en titre a franchi la ligne d’arrivée avec plus de 4 secondes d’avance sur Andrea Dovizioso et Jack Miller, l’officiel et le pilote du team satellite Ducati. La meilleure Yamaha est celle de Vinales, au pied du podium. Les Aprilia s’améliorent. Et Rins (Suzuki) a écopé d’une pénalité Long Lap après un contact qui a fait tomber Morbidelli.

Il vient de remporter une brillante victoire sur le circuit d’Aragon, en Espagne, et Marc Marquez se rapproche du titre MotoGP.

Le champion en titre est parti en pole, a pris les commandes de la course et a conservé son avance jusqu’à la fin. Dans le premier tour, il était suivi par Jack Miller (Pramac Ducati), Fabio Quartararo (Yamaha Petronas) et Maverick Vinales (Yamaha).

Dans ce premier tour toujours, Alex Rins (Suzuki, troisième au classement général), qui partait de la douzième place, a voulu passer Franco Morbidelli, le coéquipier de Quartararo, au freinage et à l’intérieur. Il a touché la roue arrière de son concurrent, qui est tombé et n’a plus pu continuer. Rins écopera plus tard d’une pénalité dite Long Lap, et finira la course en neuvième position, marquant tout de même quelques points.

Le jeune Fabio Quartararo, qui était deuxième sur la grille de départ et deuxième à l’arrivée de la course précédente à Misano (lire notre article), a perdu progressivement du terrain sur sol espagnol. Il s’est fait dépasser au bout de quelques tours par l’Australien Jack Miller, à l’aise sur sa Ducati satellite. Puis par l’un des deux pilotes du team officiel Yamaha, Maverick Vinales (troisième sur la grille).

C’est cependant Andrea Dovizioso (tram officiel Ducati, actuel deuxième du championnat) qui a fait la plus belle remontée. Parti dixième après une qualification très moyenne pour lui, il est resté concentré dans les premiers tours, gagnant quelques places, puis a repris des couleurs à partir de la deuxième moitié de course. Sans perdre son calme, et manifestement plus à l’aise sur sa Ducati, il a passé les uns après les autres Quartararo, Vinales et Miller, pour finir dans le sillage de Marquez. A tout de même plus de 4 secondes du vainqueur.

Andrea Dovizioso
Le pilote Andrea Dovizioso s’est accroché et a fini deuxième.

Miller est donc troisième, devant Vinales. On note un certain mieux dans l’écurie Aprilia par rapport au reste de la saison, peu convaincante jusqu’ici. Aleix Espargaro et Andrea Iannone (ce dernier encore légèrement blessé) étaient 5ème et 11ème sur la grille de départ. A l’arrivée, ils sont 7ème et 11ème.

Et après le forfait de Pol Espargaro, qui paraissait avoir trouvé un bon rythme sur la KTM officielle, mais qui s’est fissuré la main gauche à la suite d’un highside en FP4, c’est Miguel Oliveira (Tech 3 KTM) qui a réalisé le meilleur résultat: 13ème. On rappelle que l’autre pilote officiel 2019, Johann Zarco, a été remercié et remplacé par Mika Kallio, qui a terminé hors pints au 17ème rang.

Quant à Valentino Rossi, il se place dans le top 10 (8ème).

Les pilotes retrouveront l’asphalte le 6octobre prochain, sur le circuit thaïlandais de Buriram. Et on l ‘a dit, Marc Marquez se rapproche d’un nouveau titre, qu’il pourrait mathématiquement déjà décrocher en Thaïlande.

 

Photos: DR
Source motogp.com

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 51 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements